accueil > Plus que jamais vivants

Plus que jamais vivants

Ça n’est pas parce que les portes sont fermées qu’il ne se passe plus rien…

Depuis le 30 octobre, le Théâtre du Nord, comme tous les théâtres, a dû fermer ses portes au public pour quelques semaines.

Bien sûr, fermer les portes veut dire annuler les spectacles que nous aurions voulu partager ensemble.

Malgré cela, le théâtre vit quand même !

Sur place, à la maison, mais toujours masquée l’équipe est à la tâche.

À l’accueil et la billetterie, Marianne, Pauline et Jérémy répondent à vos questions au quotidien, par mail ou téléphone, s'affairent sur les remboursements et préparent votre retour.

 

 

L'École du Nord a investi la salle de répétitions sous la direction d'Alain Françon qui fait travailler les élèves-comédiens sur le "poème épique" à travers Toujours la tempête de Peter Handke.

 


À l’atelier de construction de Neuville-en-Ferrain, Valéry et ses équipes fabriquent non pas un ! mais quatre décors simultanément.

 

Vous verrez d’ailleurs deux d'entre eux cette saison. Celui de Dissection d’une chute de Neige, la prochaine création de Christophe Rauck et celui de On est toutes parties de Léa Chanceaulme.

 

 

 

À l’Idéal à Tourcoing, le projet "L'Idéal en toutes lettres" avec notre partenaire La CLÉ (Compter Lire Écrire) se poursuit et les cours se font à distance.

 

Le plateau sera prochainement occupé par des compagnies en résidence.

Nous accueillerons le collectif La Cavale, puis Laurent Hatat avec la compagnie Animamotrix, qui pourront ainsi poursuivre leur travail de création. 

 

 

 

 

L’équipe technique profite pour affiner la signalétique à destination des personnes à mobilité réduite dans le hall du théâtre.

 

Des pochoirs à la peinture, il y a de quoi faire !

 

 

 

 

Nous sommes confinés mais les lycées restent ouverts, et les ateliers théâtre commencés en septembre dans le cadre des options sont donc autorisés et se poursuivent ! Les comédiens intervenants continuent de donner des cours dans les lycées partenaires du Théâtre du Nord : au lycée Baudelaire de Roubaix , au lycée Jeanine Manuel, et au collège du Lazaro de Marcq en Barœul.

 

On espère vous retrouver en décembre pour La réponse des Hommes de Tiphaine Raffier, membre du collectif d’artistes du théâtre et pour la Carte blanche #1 à Babx, Nou Ga Ro

 

Que ce soit au théâtre, dans les collèges et les lycées, sur place ou en ligne, nous sommes plus que jamais vivants et croyons en cette promesse de saison : La voie est libre… c’est ton imagination !