Pauline Bayle

Metteure en scène, comédienne

Après des études à Sciences po Paris, puis un passage par l’ESAD et L’École du Jeu,  Pauline Bayle intègre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique (promotion 2013). Elle met en scène son premier spectacle à partir d’un texte qu’elle a écrit,  À Tire-d’Aile, créé en 2011 dans le cadre d’une carte blanche au Conservatoire et qui donnera son nom à la compagnie théâtrale qu’elle fonde la même année. En 2014, sa deuxième pièce, À L’Ouest des Terres Sauvages, reçoit la mention spéciale du jury du prix des jeunes metteurs en scène organisé par le Théâtre 13.

 

Pauline Bayle met en scène deux adaptations remarquées de l’épopée d’Homère avec Iliade en 2015, qui obtient le Prix des Lycéens du Festival Impatience 2016, puis avec Odyssée créé en 2017 à la MC2 Grenoble. Le diptyque, accueilli par le Théâtre de la Bastille en 2018 et la Scala en 2019 est distingué par le prix Jean-Jacques Lerrant de la révélation théâtrale en 2018 décerné par le Syndicat de la Critique.

 

En mars 2019, elle adapte Chanson douce de Leïla Slimani au Studio-Théâtre de la Comédie-Française avec Florence Viala, Sébastien Pouderoux et Anna Cervinka. En janvier 2020, elle crée Illusions perdues d’après le roman Honoré de Balzac à la Scène nationale d’Albi repris ensuite au Théâtre de la Bastille en mars 2020. En 2021, elle mettra en scène L’Orfeo de Monteverdi en juin 2021 sous la direction de Jordi Savall à l’Opéra Comique.