Bela

Coach sportif

Enfant turbulant Bela est envoyé par sa mère à des cours d'Aikido. Depuis sa première expérience jusqu'à aujourd'hui, il ne quittera plus les tatamis.

 

A l'adolescence, et cette fois ci contre l'avis de sa maman, il découvre le plaisir de la percussion de la boxe pieds et poings. 

 

Étudiant en philosophie, et assumant définitivement son algolagnie, il découvre la boxe libre et le systema ( art martial russe) qui sont les piliers de sa pratique aujourd'hui. 

 

Adulte, il devient modèle vivant, cuisinier, brasseur, entraineur de boxe, combattant de pancrace, éducateur sportif en lutte gréco-romaine, catcheur et enseigne la philosophie au lycée ainsi que dans l'enseignement supérieur.

 

Mêlant ses deux passions constantes, la philosophie et les art du combat, Bela tient un séminaire d'éthique de la violence depuis 2017 auprès d'écoles d'éducation spécialisé. L'analyse de la violence institutionnelle y côtoie la pratique martiale : il s'agit de questionner ses statuts, les mettre à l'épreuve du corps, et chercher son intégrité dans le milieu sanitaire et social.

 

Par ailleurs, il collabore avec la Fédération Française de MMA à la création d'une pratique scolaire. Son écriture pédagogique est là au service des jeux et du développement physiologique de l'enfance.

 

Pour ce sens de la pédagogie et ses connaissances martiales, Bela est invité en 2018 par la directrice et metteuse en scène de La Commune d'Aubervilliers, Marie-Josée Malis, à orchestrer toutes les scènes de combat de son spectacle The End of Reality.

 

Depuis, il est régulierement sollicité pour la préparation physique de comédiens et comédiennes et la préparation de scène de combat. En témoigne son travail sur Le métier d'homme de la compagnie Les Fous à Réactions.

 

Formé en science et technique des activités physiques et sportive, il apprend continuellement auprès de nombreux.euses maîtres.ses d'armes.