accueil > AGENDA > Ecrire une pièce jeunesse

Ecrire une pièce jeunesse

Parcours Auteurs

Il s'agit d'accompagner quatre élèves-auteurs en deuxième année en tant qu'intervenante une fois par mois dans l'écriture d'une pièce jeunesse. Ils ont quatre mois pour l'écrire et leur emploi du temps est déjà très chargé.  

Le projet me surprend, j'hésite. Que l'on s'inscrive pendant trois ans dans une école pour espérer un jour devenir auteur dramatique a quelque chose d'étonnant, d'héroïque ou de loufoque, selon le point de vue où l'on se place. Moi, forcément cela me touche. J'y vois le gage de rencontrer des élèves peu ordinaires, portés par un désir peu ordinaire. Je n'hésite plus, j'accepte. 

Comment  les accompagner dans l'écriture d'une pièce de théâtre pour la jeunesse ?  
La question m'interroge, je bredouille quelques réponses. 
En apprenant à les connaitre un peu d'abord et donc en les lisant, et donc en les invitant à écrire.  En m'appuyant sur leur expérience et la mienne. En leur donnant des règles du jeu, collectives et individuelles. C'est important les règles. En marchant sur une crête: insister toujours sur ce qui résonne juste, les points forts et pourquoi. Faire entendre les dissonances et pourquoi. Donner confiance, bousculer, donner confiance, trouver le goût d'essayer, de rater, de recommencer. 

Et les enfants dans tout ça ? 
Ecrire du théâtre pour la jeunesse, c'est d'abord écrire du théâtre. Donc de la littérature dramatique. Les spectacles sont éphémères, les auteurs et les pièces pièces demeurent. Une littérature qui a ses libertés et ses règles, dont la finalité est d'être dite à haute voix, à plusieurs, et devant tout le monde. Une drôle de littérature. 

Ecrire du théâtre pour les enfants, ce n'est pas seulement écrire pour des enfants, c'est être cet enfant entre huit et seize ans qui lira votre pièce. Qui aura envie de la relire et de la dire à haute voix avec les autres et devant les autres. Qui aura envie de voir sa mise en scène. De vivre des moments de partage. C'est important, le partage.

On commence quand ?