‹ voir toute la saison

Phèdre



De Racine
Mise en scène Christophe Rauck

Avec Camille Cobbi, Cécile Garcia Fogel, Flore Lefebvre des Noëttes*, Nada Strancar, Pierre-François Garel, Julien Roy, Olivier Werner

Dramaturgie Leslie Six, scénographie Aurélie Thomas, lumière Olivier Oudiou, costumes : Coralie Sanvoisin assistée de Peggy Sturm, son David Geffard, collaboration chorégraphique Claire Richard
Descriptif

Phèdre se meurt d’amour pour son beau-fils Hippolyte. Quand on lui annonce la mort de son mari, Thésée, parti combattre dans les enfers, elle ose, sur le conseil de sa nourrice, avouer son amour coupable au jeune homme, horrifié. Mais Thésée revient de son lointain voyage et, trompé sur la réalité des faits, lance sur son fils, qu’il n’écoute même pas, la colère des Dieux… « Ce qui nous fascine, c’est comment l’écriture de Racine parle de l’humanité la plus profonde et la plus noire dans une langue à la pureté et à la perfection étourdissantes », dit Christophe Rauck, qui poursuit ici son exploration des œuvres du répertoire (Beaumarchais, Marivaux) dans leur forme la plus classique : l’alexandrin. Racine puise son intrigue chez Euripide et dans l’imaginaire mythologique : entre faux-semblants de palais et pyramide d’armures, l’évocation du XVIIe nous permet de faire le voyage entre le conte et la réalité. « Seul le rythme des douze pieds m’importait mais je ne voulais pas obstrue le paysage imaginaire que nous voulions évoquer ». Une magnifique troupe d’acteurs fait la force du spectacle au service d’un texte où Racine interroge la liberté dans des termes inconnus de ses modèles antiques. Phèdre devient une femme d’aujourd’hui, engagée dans une passion intérieure illégitime, à la fois dévorée par la culpabilité et traversée par l’innocence de l’amour dont elle brûle.

_
AU BORD DU PLATEAU
JEUDI 13 NOVEMBRE
Rencontre avec l’équipe artistique après la représentation

* Retrouvez Flore Lefebvre des Noëttes dans La Mate, un des Spectacles en balade

_
Production : Théâtre du Nord Coproduction : TGP-CDN de Saint-Denis
Photos : Anne Nordmann

_

Enregistrement sonore

Après la première représentation de Phèdre au Théâtre du Nord, des lycéens disent ce qu’ils en ont pensé.

 

Téléchargez le dossier pédagogique de Phèdre

  • Réserver

Infos pratiques

5 novembre › 23 novembre Lille - Grande salle

  • Horaires

    MER 05.11 - 20:00
    JEU 06.11 - 19:00
    VEN 07.11 - 20:00
    SAM 08.11 - 19:00
    DIM 09.11 - 16:00
    MER 12.11 - 20:00
    JEU 13.11 - 19:00
    VEN 14.11 - 20:00
    SAM 15.11 - 19:00
    DIM 16.11 - 16:00
    MER 19.11 - 20:00
    JEU 20.11 - 19:00
    VEN 21.11 - 20:00
    SAM 22.11 - 19:00
    DIM 23.11 - 16:00

    Le spectacle sera présenté en audio-description le jeudi 13 novembre à 19h.
  • Durée

    2h

    Tarifs

    • Plein tarif : 25€
    • Plus de 60 ans : 20€
    • Moins de 30 ans : 10€
    • Sans emploi : 7€


Video


La presse en parle

> Libération, le 14 mars 2014
« Après un Marivaux plein de ferveur, Les Serments Indiscrets, Christophe Rauck plonge dans Racine (…). D’un spectacle à l’autre, on retrouve le goût du metteur en scène pour le mélange des époques et des genres, son refus des images trop bien léchées… »
René Solis

 > Télérama, le 29 mars 2014
« La mise en scène et l’interprétation portent le souffle racinien. La langue nous semble terriblement proche (…) L’inspiration Grand Siècle déclinée par le metteur en scène Christophe Rauck et sa scénographe procède d’un charme baroque et crépusculaire qui sied à Phèdre. »
Emmanuelle Bouchez

> Rue 89, le 23 mars 2014
« Cécile Garcia Fogel nous entraîne loin dans les méandres extrêmes de la maladie de l’amour. Christophe Rauck la met en scène avec une grande puissance. Fogel, jusqu’au bout tient son noir tempo sans pathos, une voix d’outre-tombe qui retourne d’où elle vient. Quelle pièce ! Quelle actrice ! Et dire que des classes entières de scolaires se déplacent au Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis et font un triomphe aux acteurs et à Racine ! »
Jean-Pierre Thibaudat

 > Les Trois Coups, le 21 mars 2014
« Christophe Rauck nous convie au cœur de la langue de Racine pour un fabuleux voyage dans le temps. Deux hommes, deux femmes, et des désirs qui déraillent. Mensonges et trahisons. Voilà tous les ingrédients pour précipiter les personnages au bord du gouffre. Auscultant les corps et les cœurs, le metteur en scène offre une vision abrupte – sauvage même – loin des visions larmoyantes du XIXe siècle. Cécile Garcia-Fogel est époustouflante, que ce soit par ses variations de voix ou son travail corporel. Elle rumine littéralement son malheur, fouille, creuse, ménage des espaces de jeu fondés sur des ruptures de ton. »
Léna Martinelli

 > La Terrasse, 24 février 2014
« Une pléiade de grands comédiens (…) une mise en scène au plus près des passions humaines, entre âmes déchirées et corps fiévreux. »
Catherine Robert

 > WebThéâtre, le 21 mars 2014
« Cette tragédie, en cinq actes et en vers de Racine, compte parmi les monuments du répertoire classique. En exprimant les tensions et fractures des personnages, Christophe Rauck fait surtout entendre la beauté du verbe racinien, libérant les alexandrins de parasites ampoulés, tout en s’attachant à respecter leurs rythmes. Les comédiens expriment avec une belle densité les ressorts et blessures qui animent leurs personnages. Un spectacle cohérent de bout en bout, portant un souffle tragique avec tonicité et liberté. »
Jean Chollet