‹ voir toute la saison

Martyr



De Marius von Mayenburg
Mise en scène Matthieu Roy
Traduit de l'allemand par Laurent Muhleisen
L’Arche est agent et éditeur du texte représenté

Avec Claire Aveline, Clément Bertani, Philippe Canales, Romain Chailloux, Carole Dalloul, François Martel, Rodolphe Gentilhomme, Johanna Silberstein

Scénographie Gaspard Pinta, costumes Marine Roussel, lumières Manuel Desfeux, espaces sonores Mathilde Billaud, maquillages, coiffures, effets spéciaux Kuno Schlegelmilch, assistante à la mise en scène Marion Lévêque, régie générale et lumière Gabriel Galenne, régie son Laurent Savatier, régie plateau Jean-Charles Pin
  • Production

Cie du Veilleur, en coproduction avec le TAP – Scène Nationale de Poitiers ; Le Théâtre du Nord ; L’ONDE – Théâtre et Centre d’Art de Vélizy-Villacoublay ; Théâtre de Thouars – Scène conventionnée ; Halle aux Grains – Scène nationale de Blois ; Moulin du Roc – Scène Nationale de Niort ; Faïencerie Théâtre de Creil – Scène conventionnée ; MA Scène nationale – Pays de Montbéliard. La Cie du Veilleur – en compagnonnage avec le Théâtre de Thouars, Scène conventionnée, est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Poitou-Charentes), la Région Poitou-Charentes, le Département de la Vienne et par la ville de Poitiers. 

Descriptif

Benjamin est un adolescent pris d’une crise mystique qui va bouleverser par ses idées extrémistes la vie de sa mère, celle de ses camarades et bientôt son lycée tout entier. Seule, sa professeur de biologie va tenter de le provoquer sur son propre terrain : celui de la lecture de la Bible et de son interprétation. Passionné par les problématiques de l’enfance et de l’adolescence (Qui a peur du loup ? de Christophe Pellet, Même les chevaliers tombent dans l’oubli de Gustave Akakpo),
Matthieu Roy et sa Cie du Veilleur montent pour la première fois en France la dernière pièce du dramaturge allemand, Marius von Mayenburg, qui l’a lui-même créée à la Schaubühne à Berlin en 2012. Portée par huit comédiens, cette comédie satirique s’inscrit pleinement dans la recherche d’un « théâtre immersif à la portée de tous » cher à Matthieu Roy. Les vingt-sept scènes de la pièce, construites comme un scénario de cinéma, s’enchaînent rapidement, tandis que l’amplification vocale et la spatialisation sonore nous invitent à nous projeter pleinement dans ce combat d’idées contemporain sur le fanatisme religieux.

Spectacle produit en partenariat avec le Goethe Institut de Lille.

_
VOIR « LA MINUTE PÉDAGOGIQUE DU PHÉNIX »

_
TOUS LES SOIRS : AU BORD DU PLATEAU
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue du spectacle. Pour vous permettre d’y assister la navette partira à 22h30 tous les soirs sauf le jeudi 9 octobre à 23h et le dimanche 12 octobre à 18h.
_
JEUDI 9 OCTOBRE
Le spectacle sera présenté en audiodescription à 20h30.
_
SAMEDI 11 OCTOBRE
Le LaM vu par Matthieu Roy le sam. 11 oct. à 11h
_
EN FÉVRIER
Matthieu Roy présentera un autre spectacle, Prodiges® de Mariette Navarro, dans le cadre de nos Spectacles en balade.

 

"Le Temps Buissonnier" sur France Culture avec la Cie du Veilleur pour "Martyr"

  • Réserver

Infos pratiques

8 octobre › 12 octobre Tourcoing - Idéal

  • Horaires

    MER 08.10 - 20:30
    JEU 09.10 - 20:30
    VEN 10.10 - 20:30
    SAM 11.10 - 20:30
    DIM 12.10 - 16:00

    Pensez à réserver votre place dans la navette en appelant le 03 20 14 24 24 !
  • Durée

    1h25

    Tarifs

    • Plein tarif : 25€
    • Plus de 60 ans : 20€
    • Moins de 30 ans : 10€
    • Sans emploi : 7€


Video


La presse en parle

> France Culture, émission du 16 novembre 2014
« Ici, le théâtre s’empare d’une question de société brûlante et ouvre – par le biais de la fable et de l’imaginaire – un espace propice au débat citoyen entre toutes les générations. Le théâtre demeure plus que jamais un espace-temps privilégié où se trouvent réunies toutes les conditions d’un échange intergénérationnel autour des enjeux majeurs de notre société. »
Production : Aline Pailler ; avec la collaboration de Annick Haumier ; réalisation : Brigitte Bouvier ; chronique(s) : Élodie Chaumette.

> La Nouvelle République, 11 janvier 2014
« La dernière pièce du dramaturge allemand Marius von Mayenburg, qui y orchestre la mécanique implacable de la radicalisation. »
Delphine Léger

> Carte Blanche
« La scénographie, dépouillée et cohérente, est donc sans équivoque mais aussi sans légèreté, mise au service d’un texte qui sait pourtant utiliser toutes les ressources d’un humour grinçant. »
Emilie M.

> Culturebox, le 16 janvier 2014
« Religion mais aussi crise d’adolescence, éducation et ordre moral, autant de thèmes qui invitent à la réflexion »
Chrystel Chabert

> Un Fauteuil pour l’Orchestre, 2 janvier 2014
« Une pièce forte qui pose des questions fondamentales. L’auteur analyse le mécanisme radical d’une pensée extrémiste et le danger d’une interprétation unilatérale de la bible. »
Dashiell Donello