‹ voir toute la saison

L’institut benjamenta



D’après Robert Walser
Traduction : Marthe Robert
Adaptation : Bérangère Vantusso et Pierre-Yves Chapalain
Mise en scène : Bérangère Vantusso
  • Distribution
  • Equipe
  • Mentions de production

Avec Boris Alestchenkoff, Pierre-Yves Chapalain, Anne Dupagne, Guillaume Gilliet, Christophe Hanon, Philippe Richard, Philippe Rodriguez-Jorda

Collaboration artistique et scénographie Marguerite Bordat, marionnettes Marguerite Bordat, Einat Landais, Carole Allemand, Cerise Guyon, Michel Ozeray, musique Arnaud Paquotte, lumières Jean-Yves Courcoux, costumes Sara Bartesaghi Gallo assistée de Simona Grassano, perruques Nathalie Regior, Deborah Boucher, collaboratrice mouvements Stéfany Ganachaud. Remerciements à Vanasay Khamphommala
Décor construit par les ateliers du Théâtre du Nord

Production : La compagnie trois-six-trente ; Le Théâtre du Nord ; Théâtre Olympia, Centre Dramatique Régional de Tours ; Scènes Vosges – Épinal ; Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, Centre Dramatique National ; Festival d’Avignon ; TJP, Centre Dramatique National d’Alsace – Strasbourg ; FMTM – Le Festival Mondial des Théâtres des Marionnettes de Charleville-Mézières ; Théâtre Jean Arp, Scène Conventionnée de Clamart ; L’Hectare, Scène Conventionnée de Vendôme. Avec le soutien de la SPEDIDAM
Bérangère Vantusso a bénéficié d’une résidence à la Maison du Comédien Maria Casarès.
La Compagnie trois-six-trente est une compagnie conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC
Lorraine et est conventionnée par le Conseil régional de Lorraine pour la période 2015-2017.

Descriptif

Jacob Von Gunten est fils de bonne famille. Rien ne le prédestine à entrer à l’Institut Benjamenta, une école de domestiques où il apprendra à obéir, s’effacer, se soumettre, se taire, servir. Mais parce qu’il aspire à devenir « un beau zéro tout rond », il souhaite apprendre cette position de subordination. Son arrivée dans l’Institut dirigé par le frère et la sœur Benjamenta va faire basculer l’équilibre de la maison.
Membre du collectif d’artistes du Théâtre du Nord, Bérangère Vantusso (Le Rêve d’Anna en 2015 à l’Idéal) a ressenti un vrai choc littéraire à la lecture du roman de l’écrivain suisse de langue allemande, Robert Walser (1878-1956) et découvert une langue limpide, modeste et vive, souvent drôle. « Cette dialectique du maître et de l’esclave est un appel très inspirant pour la marionnette qui ne prend vie que lorsque quelqu’un se met à son service, mais qui impose à celui qui l’anime de ne plus se mouvoir pour lui-même mais pour l’autre », explique celle qui poursuit depuis dix ans, avec sa compagnie trois-six-trente, un travail avec des marionnettes hyperréalistes.
Vingt-deux corps sont mis en jeu pour raconter les domestiques de l’Institut, des binômes flottant entre vraisemblance et fantastique, animés par une équipe d’acteurs.  L’Institut Benjamenta, l’un des romans préférés de Kafka, est un immense appel au rêve, un conte mystérieux.

vignette-création

Téléchargez le dossier pédagogique du spectacle

Autour du spectacle

L’Institut Benjamenta est édité chez Gallimard – L’imaginaire.
Création en 2016 au Festival d’Avignon IN.

Au bord du plateau, rencontre avec l’équipe artistique le jeudi 2 février après la représentation
Samedi 4 février à 16h, rencontre à propos de la discipline et de l’émancipation dans la littérature allemande, avec Véronique Perruchon, Bérangère Vantusso, Karl Zieger,  Frédéric Gendre. En savoir plus et réserver.
Rencontre à destination des enseignants « du roman à la marionnette », le mercredi 8 février à 14h30. En savoir plus et réserver.
Levers de rideau, lecture d’extraits de textes de Robert Walser par Bérangère Vantusso les 2, 3, 4, 7, 8 et 9 février (durée 15 min, une heure avant le spectacle)
À la Villa Cavrois, lecture-installation dirigée par Bérangère Vantusso, avec ses marionnettes, le samedi 11 février
– Représentation en audiodescription précédée d’une visite tactile des décors et d’une rencontre avec l’équipe artistique, le jeudi 9 février à 19h
logo-unadevvignette-audiodescription

  • Réserver

Infos pratiques

1 février › 9 février Lille - Grande salle

  • Horaires

    MER. 1er FEV. - 20H
    JEU. 2 FEV. - 19H
    VEN. 3 FEV. - 20H
    SAM. 4 FEV. - 19H
    DIM. 5 FEV. - 16H
    MAR. 7 FEV. - 20H
    MER. 8 FEV. - 20H
    JEU. 9 FEV. - 19H
  • Durée

    1H30

    Tarifs

    • Plein tarif : 27€
    • + de 60 ans : 21€
    • - de 30 ans : 10€
    • Demandeur d'emploi : 7€



La presse en parle

> Sceneweb.fr, le 8 juillet 2016
« Une école où l’on forme des domestiques.Obéir, s’effacer, se soumettre, exécuter, servir – Ordonner, dominer, inculquer, se faire servir, autant de notions
qu’il m’intéresse d’aborder aujourd’hui. »
Stéphane Capron

> festival-avignon.com, le 8 juillet 2016
« Creusant l’hyperréalisme de personnages toujours mêlés aux acteurs, Bérangère Vantusso joue sur le fil qui sépare convention et illusion. »

> La Dispute sur France Culture, le 29 août 2016
« Retour sur le festival d’Avignon : Pour cette rentrée de la Dispute, Philippe Chevilley, Joëlle Gayot et Arnaud Laporte reviennent sur trois des spectacles les plus en vue du dernier Festival d’Avignon : « Karamazov », « L’Institut Benjamenta », et « 20 November ». »
Arnaud Laporte