‹ voir toute la saison

Le Vide



Un spectacle écrit par Fragan Gehlker, Alexis Auffray et Maroussia Diaz Verbèke
  • Distribution
  • Équipe
  • Mentions de production

Avec Fragan Gehlker et Alexis Auffray

Dramaturgie : Maroussia Diaz Verbèke
Lumière : Clément Bonnin
Costumes : Léa Gadbois-Lamer
Régie générale : Adrien Maheux
Diffusion : Anna Tauber
Administration : Roselyne Burger
Remerciements à nos collaborateurs artistiques et techniques :
Aourell Krausse, Bruno Dizien, Arpád Schilling, Lawrence Williams,
Xavier Marco.

Coproductions : La Verrerie, Pôle National des Arts du Cirque Languedoc-Roussillon, Alès ;
La Cascade, Maison des Arts du Clown et du Cirque, Pôle National des Arts du Cirque,
Bourg-Saint-Andéol ; Le Cirque Jules Verne, Pôle National des Arts du Cirque Picardie, Amiens ; Le Centre National des Arts du Cirque (CNAC), Châlons-en-Champagne.
Soutiens : association Le Point Triple ; L’ENSATT, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, Lyon ; Le Théâtre du Centaure, Marseille ; L’Académie Fratellini, Saint-Denis ; La compagnie les Mains, les Pieds et la Tête Aussi – MPTA/Mathurin Bolze, Lyon, Cirque Inextremiste Les Toiles dans la Ville, festival euro-métropolitain soutenu par la ville de Lille, lille3000 et la MEL / www.leprato.fr

Descriptif

Ici, vous verrez ce que certains appellent une performance, d’autres, un spectacle. Difficile en effet de décrire cette forme étonnante, drôle, et profonde où l’on peut autant voir une relecture extrêmement physique du « mythe de Sisyphe » d’Albert Camus, qu’un questionnement sur l’objet simple qu’est une corde suspendue au plafond.

Fragan Gehlker (cordeliste), Alexis Auffray (au plateau pour le son-violon-technique) et Maroussia Diaz Verbèke (pour la dramaturgie) créent, par un travail d’écriture en trio, un principe de solo, pour un spectacle en duo.

D’une rare intensité, Le Vide nous fait nous interroger sur l’absurdité de la vie, la résistance d’une radio-cassette, et sur les quinze mètres de vide sous celui qui peut tomber !

Le bâtiment historique du Théâtre du Nord livrera sans doute à cet époustouflant cordeliste de nouveaux secrets d’attache, occasion unique de découvrir un spectacle créé in situ.

Autour du spectacle

Ce week-end des Journées du Patrimoine coïncide avec l’ouverture du Festival de cirque Les Toiles dans la ville (3), initié par Le Prato : il n’en fallait pas plus pour ouvrir notre saison 15-16 en compagnie du Pôle national des Arts du cirque.

– La jongle à Gilles (avec Le Prato)
Après le spectacle Le Vide, Gilles Defacque, accompagné d’Arnaud Van Lancker en solo ou en quartet, animera joyeusement en mots et en musique les trois soirées de ce week-end de fête !

– Une folle journée du patrimoine
Participez à une folle journée du Patrimoine avec les deux auteurs membres du Collectif d’artistes, Carole Thibaut et Rémi De Vos, guides conférenciers d’un jour !

logo-le-pratoLogotypeVerticallogo toiles dans la ville

  • Réserver

Infos pratiques

18 septembre › 20 septembre Lille - Grande salle

  • Horaires

    VEN. 18 SEPT. – 20H
    SAM. 19 SEPT. – 19H
    DIM. 20 SEPT. – 16H

    Tout public, à partir de 8 ans
  • Durée

    1H

    Tarifs

    • Plein tarif : 27€
    • Plus de 60 ans : 21€
    • Moins de 30 ans : 10€
    • Sans emploi : 7€


Video

Le Vide – essai de cirque

Filmé a l’Académie Fratellini en 2013.


La presse en parle

> Les Inrocks, 25 septembre 2014
« Dans la lignée des dynamiteurs du cirque que furent Ivan Mosjoukine, Fragan Gehlker apprivoise “Le Vide” à sa façon. »
Philippe Noisette

> Blog Rue 89, 1er octobre 2014
« Scotchant, ébouriffant, soufflant… On ne saurait qualifier d’un mot les impressions et les sensations qui nous habitent dès les premières secondes du spectacle « Le Vide », et jusqu’à la dernière. »
J.P. Thibaudat

> Blog Mediapart, 2 octobre 2014
« une époustouflante performance qui tient les spectateurs en haleine. »
Sophie Joubert

> Journal La Terrasse, 27 septembre 2014
« Remarquable ! On peut d’ores et déjà l’affirmer à l’aube d’une saison qui ne fait pourtant que commencer : Le Vide / Essai de cirque en sera l’un des sommets. »
Eric Demey

> Le Monde, 8 octobre 2014
« Pas peur d’avoir peur, de jouer avec ses angoisses jusqu’à plus soif. »
Rosita Boisseau

> Théâtre du Blog, 26 septembre 2014
« Nous sortons du Vide, ragaillardis, physiquement, intellectuellement, humainement. Pour s’y affronter à notre tour, en toute conscience.
« 
Béatrice Picon-Vallin