‹ voir toute la saison

La vie de Galilée



De Bertolt Brecht
Mise en scène Jean-François Sivadier

Avec Nicolas Bouchaud, Stephen Butel, Eric Guérin, Eric Louis, Christophe Ratandra, Christian Tirole, Lucie Valon, Nadia Vonderheyden, Rachid Zanouda

Traduction Eloi Recoing, collaboration artistique Nicolas Bouchaud, Véronique Timsit, Nadia Vonderheyden, décor Christian Tirole, Jean-François Sivadier, costumes Virginie Gervaise, habillage Valérie de Champchesnel, lumière Philippe Berthomé, régie lumières Jean-Jacques Beaudouin, assistante à la mise en scène Véronique Timsit, régie générale Dominique Brillault, régie son Eve-Anne Joalland, poursuite Damien Caris, accessoiriste : Julien Le Moal
  • Production

En partenariat avec le Goethe Institut de Lille
Jean-François Sivadier est artiste associé au Théâtre National de Bretagne – Rennes
Production : Théâtre National de Bretagne – Rennes
Coproduction : Le Maillon – Théâtre de Strasbourg ; La Halle aux Grains –
Scène Nationale, Blois ; La rose des vents – Scène nationale,Villeneuve d’Ascq ;
Italienne avec Orchestre.
Avec le soutien de l’ADAMI et de la DRAC Ile-de-France

Descriptif

Jean-François Sivadier (Le Misanthrope présenté en mai 2013 au Théâtre du Nord), a souhaité reprendre cette création importante (2002) de son répertoire où, dit-il : « Plus Galilée parle de la science, plus Brecht parle du théâtre ». Confronté pour la première fois à un texte de Bertolt Brecht, le metteur en scène dit avoir été fasciné par l’humanité qui affleure dans ce texte où l’auteur délaisse la reconstitution historique (l’Italie du XVIIe) pour écrire, dans une langue limpide, un immense poème sur ce que le parcours de Galilée va changer politiquement et humainement. Construit comme une suite de variations qui met en scène un chœur de femmes et d’hommes séduits et terrifiés par l’irrésistible visage de la raison qui les appelle à abandonner leurs repères – la terre n’est pas le centre de l’univers – la pièce est aussi pour Jean-François Sivadier : « un autoportrait de l’auteur, se taillant dans Galilée un costume sur-mesure pour dire sa vie dans l’art et l’ambiguïté de son propre rapport avec l’autorité… ». Huit acteurs, parmi les fidèles des créations du metteur en scène (Nicolas Bouchaud dans le rôle-titre) interprètent la trentaine de rôles de la pièce pour donner corps à la langue de Brecht, qui devient charnelle dans la traduction d’Eloi Recoing, et mettre le propos de ce jouisseur de la pensée qu’est Galilée, au cœur du plateau.

Texte publié aux Editions de l’Arche

_
AU BORD DU PLATEAU
JEUDI 22 JANVIER
Rencontre avec l’équipe artistique après la représentation

_
LE « PROJET LUCIOLE »VENDREDI 24 AVRIL à 20h30
Le Louvre-Lens vous propose de retrouver Nicolas Bouchaud, comédien du spectacle La Vie de Galilée, en compagnie de Judith Henry dans le « Projet Luciole », un spectacle de Nicolas Truong.
>> Pour plus d’informations : www.louvrelens.fr/projet-luciole

_
En partenariat avec le Goethe Institut de Lille
Production : Théâtre National de Bretagne – Rennes

 

  • Réserver

Infos pratiques

21 janvier › 25 janvier Lille - Grande salle

  • Horaires

    MER 21.01 - 20:00
    JEU 22.01 - 19:00
    VEN 23.01 - 20:00
    SAM 24.01 - 19:00
    DIM 25.01 - 16:00
  • Durée

    3h40 (entracte compris)

    Tarifs

    • Plein tarif : 25€
    • Plus de 60 ans : 20€
    • Moins de 30 ans : 10€
    • Sans emploi : 7€