‹ voir toute la saison

Figaro divorce



De Ödön von Horváth
Traduction : Henri Christophe et Louis Le Goeffic ©L’Arche Editeur.
Mise en scène : Christophe Rauck
  • Distribution
  • Équipe
  • Mentions de production

Avec John Arnold, Caroline Chaniolleau, Marc Chouppart, Jean-Claude Durand, Cécile Garcia Fogel, Flore Lefebvre des Noëttes, Guillaume Lévêque, Jean-François Lombard, Pierre-Henri Puente, Marc Susini, Nathalie Morazin

Dramaturgie : Leslie Six
Scénographie : Aurélie Thomas
Costumes : Coralie Sanvoisin
Son : David Geffard
Lumière : Olivier Oudiou
Vidéo : Kristelle Paré
Conseiller musical : Jérôme Correas

Théâtre du Nord

Descriptif

CRÉATION

Figaro et Suzanne, le Comte et la Comtesse Almaviva. Nous retrouvons les protagonistes de la pièce de Beaumarchais Le Mariage de Figaro, qui annonçait la Révolution. Les voici, la fuyant tous ensemble, leurs rapports à jamais bouleversés. Le maître croit fuir vers un exil temporaire, Figaro découvre qu’il peut s’installer et monter sa propre affaire : il ouvre avec Suzanne un salon de coiffure dans une petite ville de Bavière. Ödön von Horváth, qui a toujours dénoncé les frustrations et les dérives de la petite-bourgeoisie, s’amuse avec le héros de Beaumarchais aux idées révolutionnaires : il en fait un émigré qui devient un petit bourgeois conservateur, soucieux de garder sa clientèle, mais incapable de répondre au désir d’enfant de Suzanne, qui divorce…

Après une mise en scène à la Comédie-Française du Mariage (2007), Christophe Rauck revient à Figaro, via le prisme humaniste d’Horváth. Sensible à l’écriture onirique du dramaturge, le directeur du Théâtre du Nord mêle à sa troupe de fidèles acteurs, chanteurs et musiciens pour travailler la choralité de cette « comédie douce-amère pleine d’ombre et de mélancolie ».

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com
france-inter-186365

 

Autour du spectacle

– Au bord du plateau
Rencontre avec l’équipe artistique le jeudi 10 mars après la représentation.

– Figaro en verve et en musique
Samedi 12 mars de 10h30 à 12h / 13h30 à 16h30.
Une journée nationale de formation, destinée aux professeurs d’option théâtre de spécialité, est organisée à l’occasion de l’entrée du personnage de Figaro au programme de l’enseignement des terminales.
La matinée est exclusivement réservée aux professeurs d’option théâtre pour la présentation des ressources pédagogiques.
L’après-midi sera consacrée aux échanges avec trois metteurs en scène ayant abordé le personnage de Figaro : Jean-Pierre Vincent  (Le Mariage de Figaro en 1987), Jacques Lassalle (Figaro divorce en 2008) et Christophe Rauck (Figaro divorce en 2016), co-animé par Sophie Proust, maître de conférences en études théâtrales à Lille3 et Géraldine Serbourdin, professeure missionnée au Théâtre du Nord. (inscriptions jusqu’au 6 février)

Logo-ministere      logo-ac-lille-200.jpg

– Représentation en audiodescription
Jeudi 17 mars à 19h, nous proposons aux spectateurs mal-voyants et non-voyants de profiter de la représentation en audiodescription, la mise à disposition de programmes en braille et en gros caractères ainsi qu’une visite tactile du décors avant le spectacle. Pour plus d’informations, contactez Anne Coiseur sur annecoiseur@theatredunord.fr

– A la rencontre de Figaro
Vendredi 18 mars à 14h. Christophe Rauck, l’équipe artistique et technique du spectacle rencontreront 300 lycéens et collégiens de la région dans la Grande salle au Théâtre. Rencontre animée par Géraldine Serbourdin, professeure missionnée au Théâtre du Nord par la Délégation académique aux Arts et à la Culture.

– Café philo
Autour de la « fidélité » le samedi 19 mars à 16h. Réservations au 03.20.14.24.24 ou sur accueil@theatredunord.fr
Avec Claude Habib ( professeure à l’université Sorbonne nouvelle, spécialiste de la littérature du XVIIIème ), Christophe Rauck et Cédric Enjalbert, modérateur de Philosophie Magazine, partenaire de cette rencontre.

Philo-mag-logo

  • Réserver

Infos pratiques

3 mars › 20 mars Lille - Grande salle

  • Horaires

    JEU. 3 MARS – 19H
    VEN. 4 MARS – 20H
    SAM. 5 MARS – 19H
    MAR. 8 MARS – 20H
    MER. 9 MARS – 20H
    JEU. 10 MARS – 19H
    VEN. 11 MARS – 20H
    SAM. 12 MARS – 19H
    DIM. 13 MARS – 16H
    MAR. 15 MARS – 20H
    MER. 16 MARS – 20H
    JEU. 17 MARS – 19H
    VEN. 18 MARS – 20H
    SAM. 19 MARS – 19H
    DIM. 20 MARS – 16H
  • Durée

    2H30

    Tarifs

    • Plein tarif : 27€
    • Plus de 60 ans : 21€
    • Moins de 30 ans : 10€
    • Sans emploi : 7€


La presse en parle

> La Terrasse (Interview de Christophe Rauck)
« Au théâtre, je suis au théâtre, ni aujourd’hui, hier ou demain. »
Catherine Robert

> Télérama, le 14 mars 2016
 » Le metteur en scène Christophe Rauck monte avec clairvoyance cette tragi-comédie au Théâtre du Nord à Lille, tant l’écho avec le monde européen d’aujourd’hui y est flagrant… »
Emmanuelle Bouchez

> Les Échos, le 7 mars 2016
« Quand le théâtre nous remue ainsi, c’est que l’humanité n’a pas dit son dernier mot…« 
Philippe Chevilley

> L’express, le 15 mars 2016
« …un spectacle aussi riche que passionnant. »
Laurence Liban

> Marianne Blog, le 3 mars
« Christophe Rauck a su utiliser tous les ressorts de la création pour plonger les spectateurs dans le grand bain de l’Histoire. »
Jack Dion

> La Terrasse, le 16 mars
« Un moment dense, à la fois précis et extrêmement nuancé, qui s’appuie sur une troupe de grande valeur. »
Manuel Piolat Soleymat

> Politis, le 17 mars
« …la richesse des langages crée un style joueur qui renouvelle sans cesse le déroulement. »

Gilles Costaz

> Scèneweb, le 4 mars 2016
« La pièce est d’une grande richesse. Elle parle de la fuite, du couple et des émigrés. »
Stéphane Capron

> Toute la culture, le 6 mars 2016
« Ce Figaro Divorce est le résultat d’une belle mise en scène, qui ne sombre jamais dans la facilité tout en jouant de nuances et de non-dits savamment orchestrés. »
Audrey Chaix

> La Voix du Nord, le 28 février 2016
« Un théâtre de mœurs, naturaliste, qui regarde les petites gens, leur humanité. »
Jean-Marie Duhamel

> La Voix du Nord, le 4 mars 2016
« Christophe Rauck signe une mise en scène intelligente et visuellement séduisante de la pièce du dramaturge allemand Ödön von Horvath. »
Jean-Marie Duhamel

> WebThéâtre, le 9 mars 2016
« La mise en scène de Christophe Rauck fait feu de tous les bois du théâtre, de la musique et même du cinéma dont il use non pas comme un simple adjuvant à la mode, mais comme élément à part entière de la dramaturgie… »
Dominique Darzacq

> Théâtre du blog, le 9 mars
« …un rythme soutenu et une certaine élégance… »
Philippe du Vignal

> Rue du théâtre, le 17 mars
« La comédie côtoie le drame. »
Michel Voiturier

> Liberté hebdo, le 11 mars
« …ce conte, comique et noir à la fois, aux résonances très actuelles… »
Paul K’Ros