‹ voir toute la saison

comme il vous plaira



De William Shakespeare
Mise en scène : Christophe Rauck
  • Distribution
  • Equipe artistique
  • Mentions de production
  • En tournée

Avec Cécile Garcia Fogel, Maud Le Grévellec, Luanda Siqueira, John Arnold, Jean-Claude Durand, Pierre-François Garel, Pierre-Félix Gravière, Jean-François Lombard, Alain Trétout, Mahmoud Saïd

Mise en scène Christophe Rauck, traduction Jean-Michel Déprats, direction musicale Marcus Borja, dramaturgie Leslie Six, scénographie Aurélie Thomas, costumes Coralie Sanvoisin, lumières Olivier Oudiou, son Xavier Jacquot

Production : Théâtre du Nord

Coproduction : Théâtre 71 – Malakoff Scène nationale

 

Descriptif

Frédérick a usurpé les domaines du Duc, son frère, qui s’est alors retiré avec ses enfants dans la forêt d’Arden. Célia, fille de Frédérick, et Rosalinde, fille du duc exilé, s’aiment tendrement et Frédérick a permis à sa nièce de rester à la Cour. Un jour, les deux cousines assistent à un tournoi où un certain Orlando, fils d’un chevalier, triomphe d’un corps à corps avec un lutteur ; il s’éprend de Rosalinde.
Quand Frédérick vient féliciter le vainqueur du tournoi, il apprend qu’Orlando est le fils d’un partisan du Duc. Orlando doit s’enfuir tandis que Rosalinde est chassée par son oncle ; Célia décide de la suivre dans la forêt préférant l’exil à la tyrannie de son père usurpateur. Dans la forêt, les deux cousines décident de cacher leur identité en se travestissant. Rosalinde s’habille en paysan et se fait appeler Ganymède ; Célia prend le nom d’Aliéna et se fait passer pour sa sœur…
Bientôt, elles retrouvent Orlando, et le faux Ganymède gagne rapidement sa confiance …

picto+

Autour du spectacle

– Au bord du plateau, rencontre avec l’équipe artistique le jeudi 18 janvier après la représentation.

– Spectacle en audiodescription jeudi 18 janvier à 19h

– After Show le jeudi 25 janvier à l’issue de la représentation.

– Lever de rideau le vendredi 26 janvier  à 19h15

Vendredi 26 janvier de 10h30 – 14h, Journée d’étude   » Autour de Comme il vous plaira  »
Organisée par Cécile Garcia Fogel, comédienne et PAST à l’UFR Humanités de l’Université de Lille et Sotiri Haviaras, modérateur, maître de conférences à l’UFR Humanités de l’Université de Lille. Avec la participation de :
> Jean-Michel Déprats, traducteur de la pièce, créée au Théâtre du Nord,
> deux comédiens ayant travaillé sur le théâtre de Shakespeare : John Arnold, formé au Théâtre du Soleil où il interpréta ses premiers rôles dans « les Shakespeare » mis en scène par Ariane Mnouchkine et Cécile Garcia Fogel, qui a débuté avec Stuart Seide dans le rôle de la reine Margaret pour Henry VI et a joué dans la mise en scène du Roi Lear par Bernard Sobel
Sotiri Haviaras, qui a collaboré à la mise en scène de cette pièce en 1998 au Théâtre National de la Grèce du Nord. La création de Comme il vous plaira offre à chaque fois l’occasion d’une réflexion sur son actualisation. En plus des rapports récurrents de la nature à la culture, des thématiques autour du pouvoir et de l’amour, cette pièce permet d’aborder la question du travestissement et celle, sensible, de l’interprétation des personnages shakespeariens pour des jeunes acteurs. Entrée libre sur réservation*

– Grande rencontre scolaire le mardi 30 janvier à 14h30 au Théâtre du Nord. Avec Guillaume Winter, Christophe Rauck, Géraldine Serbourdin. En partenariat avec la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société.

– Téléchargez le dossier d’accompagnement pédagogique du spectacle. 

meshs lille3logo logo-unadev

  • Réserver

Infos pratiques

12 janvier › 31 janvier Lille - Grande salle

  • Horaires

    Ven. 12 janvier à 20h
    Sam. 13 janvier à 19h
    Mar. 16 janvier à 20h
    Mer. 17 janvier à 20h
    Jeu. 18 janvier à 19h
    Ven. 19 janvier à 20h
    Sam. 20 janvier à 19h
    Dim. 21 janvier à 16h
    Mar. 23 janvier à 20h
    Mer. 24 janvier à 20h
    Jeu. 25 janvier à 19h
    Ven. 26 janvier à 20h
    Sam. 27 janvier à 19h
    Dim. 28 janvier à 16h
    Mar. 30 janvier à 20h
    Mer. 31 janvier à 20h
  • Durée

    3h entracte inclus

    Tarifs

    • Plein tarif: 25€
    • + de 60 ans : 20€
    • - de 30 ans : 10€
    • Demandeurs d'emploi, intermittents : 10€
    • Pass-cadeau « Noël comme il vous plaira » : 40€ pour 2 places + une surprise au théâtre


Video


La presse en parle

La Terrasse, le 20 décembre 2017
 » Christophe Rauck achève son cycle sur l’amour, entamé avec Les Serments indiscrets de Marivaux, et Phèdre de Racine, et retrouve des acteurs fidèles pour une pièce joyeuse, baroque et profonde. « Il faut vivre l’amour. »  »
Catherine Robert

Actu.fr, le 9 janvier 2018
« Cette pièce est très forte car ce sont deux jeunes filles qui disent ‘non’ ! C’est aussi l’émancipation de deux jeunes femmes »
Amandine Vachez

La Voix du Nord, le 11 janvier 2018
« … l’amour, le désir et l’usure du temps. Un thème éternel dans lequel Shakespeare compose une réflexion sur l’amour et la condition féminine, sujet finalement très moderne au regard de l’actualité. »
Frédérick Lecluyse

Libération, le 13 janvier 2018
« Les savoureuses joutes amoureuses entre Rosalinde, déguisée en homme, et Orlando constituent le sommet de la pièce et redonnent de la légèreté, de l’insouciance et de la grâce aux relations hommes-femmes »
(dépêche AFP)

Sortir.eu, le 16 janvier 2018
« Le tout est merveilleusement servi sur le plateau par une sacrée équipe de comédiens qui embarque le public dans un univers comico-fantastique… »

La Voix du Nord, le 18 janvier 2018
« On adore le bouffon joué par Alain Trétout, et sa tirade sur les « degrés de querelles  », ainsi que Cécile Garcia Fogel quand elle joue Rosalinde, déguisée en homme. Elle se moque si bien de l’amour, véritable épreuve. Les mots de l’épilogue lui reviendront : «  Je vous ordonne d’aimer ce qui vous fera plaisir.  » As you like it… »
Stéphanie Fasquelle

Sceneweb, le 18 janvier 2018
« Christophe Rauck a composé un Shakespeare-cabaret dans lequel les scènes très courtes s’enchaînent à toute rapidité, l’écriture de la pièce le permet car elle alterne sonnets, poésie et scène de pure comédie. »
Stéphane Capron

Liberté Hebdo, le 19 janvier 2018
« La réussite de Christophe Rauck c’est de donner à voir ce qui se dit, à jet continu sans ruptures ni temps mort. Un bel exploit lorsque l’on sait la complexité labyrinthique de cette pièce. »
Paul K’ros

Télérama, le 23 janvier 2018
« Poésie, magie théâtrale, prouesses d’acteurs… il y a de quoi trouver, dans ce spectacle, tout ce qu’il nous plaît. »
Emmanuelle Bouchez

Médiapart, le 24 janvier 2018
« Christophe Rauck fait preuve d’une liberté d’écriture scénique qui épouse le plaisir palpable qu’a dû avoir Shakespeare à écrire Comme il vous plaira, pour son plaisir et pour le nôtre. »
Jean-Pierre Thibaudat

La Croix, le 30 janvier 2018
« Y revenant 20 ans après s’y être confronté une première fois (« ratée », avoue-t-il), Christophe Rauck relève le défi et le gagne haut la main au fil d’une mise en scène à l’architecture époustouflante. »
Didier Méreuze

La Vie, 1er mars 2018
« Un remarquable travail sur les lumières,le chant a capella et le son magnifient cette oeuvre qui prend un ton résolument contemporain. »
Cécile Rognon

L’Humanité, le 26 mars 2018
« Un Shakespeare où les filles mènent la danse »
Marie-José Sirach

Les Echos, le 2 avril 2018
« La comédie fantasque de Shakespeare mise en scène par Christophe Rauck au Théâtre 71 de Malakoff a la grâce d’un rêve éveillé. De l’humour et de la folie douce portés par une scénographie aérienne et des comédiens habités, telle l’irrésistible Cécile Garcia Fogel. »
Philippe Chevilley

Le Figaro, le 8 avril
« Quel charme, cette Rosalmde, quel charme cette Cella deux comédiennes aussi délicieuses que ce spectacle enchanteur. »
Armelle Héliot

Le Monde, le 16 avril
« Il y a des soirs, comme cela, où rien ne peut procurer plus de plaisir que de s’enfoncer dans une des forêts magiques de Shakespeare, avec leurs fous, leurs amoureux, leurs bêtes, les désirs qui s’y affolent, les pulsions qui s’y libèrent, et les secrets qui s’y cachent. Ainsi en va-t-il avec Comme il vous plaira, une des comédies les plus mystérieuses et mélancoliques du grand Will, que met en scène avec grâce et finesse Christophe Rauck, le patron du Théâtre du Nord : un bonheur de théâtre qui, après avoir été créé à Lille en janvier, tourne à travers la France. »
Fabienne Darge

Les Inrocks, le 20 avril
« S’accordant avec brio aux désirs du dramaturge anglais, Christophe Rauck exfiltre ses personnages d’un drame pour qu’ils goûtent aux joies de l’amour dans une comédie musicale débridée. »
Patrick Sourd