‹ voir toute la saison

Birds on a wire



Descriptif

Rosemary Standley s’est échappée de Moriarty, le temps de feuilleter un songbook fantasque et gourmand, de Claudio Monteverdi à Leonard Cohen, de Purcell à Tom Waits… Voix de moire et de velours, elle explore les chemins de traverse de sa mémoire et de ses plaisirs en compagnie de Dom La Nena, violoncelliste et chanteuse. Dominique Pinto de son vrai nom a le coeur atlantique, balançant entre Europe et Amérique latine. Voici deux femmes en liberté qui explorent un répertoire de tous les temps qu’elles livrent avec une irrésistible légèreté ; elles ponctueront ce voyage musical de poésies et de textes de leurs auteurs de chevet.

_
Avec le soutien du CNV et de la Sacem

Rosemary Standley & Dom La Nena, Birds on a Wire, album paru en 2014, Air Rytmo.
Ela, album de Dom La Nena paru en 3013, Six Degrees records

GrandMix_logo.Sans titre-1

  • Réserver

Infos pratiques

13 octobre Lille - Grande salle

  • Horaires

    20:00
  • Durée

    Tarifs

    • Plein tarif : 20€
    • Abonnés du Théâtre : 15€
    • Moins de 30 ans : 10€


Video


La presse en parle

Les Inrocks, 1er mai 2014
« Deux voix délicates s’entrelacent pour un folk ami des siestes radieuses. Musique de chambre à deux lits jumeaux, où voix et violoncelle chuchotent des berceuses en apesanteur pour petits et grands. Des chansons comme des nids légers et duveteux, construits par des oiselles voyageuses. »
Stéphane Deschamps

FIP, le 2 mai 2014
« Voix de moire et de velours, Rosemary Standley suit les chemins de traverse de sa mémoire et de ses plaisirs en compagnie de Dom La Nena, violoncelliste et chanteuse. »

Télérama, le 10 mai 2014
« Le duo fait planer un esprit baroque sur Tom Waits, Caetano Veloso ou Fairuz. Et enchante par sa sobriété et son raffinement. Misant sur l’interprétation la plus nue, ces deux artistes de formation classique réenchantent des mélodies et des textes fameux. Le tout compose un disque bijou, jusqu’au livret écrin dans lequel sont consignés les textes, somptueusement illustré de toiles de maître. »
Anne Berthod

Le Petit Bulletin
« Un concert tout en élégance et en contrepieds, durant lequel Rosemary Standley, la voix de velours de Moriarty, et la violoncelliste aux doigts de fée Dom La Nena, feront le grand écart entre americana crépitante (Leonard Cohen, Tom Waits) et baroque flamboyant (Monteverdi, Purcell). »

 > France Culture, le 30 avril 2014
« Dans leur album titré « Birds on a wire », Rosemary Standley et Dom La Nuna proposent  leur récolte de chansons, et composent un bouquet éclectique de l’alliance de leur culture et de leur goût respectifs .
C’est un tour de chant de reprises qui puise dans leur mémoire du Nord au Sud des Etats-Unis mais aussi qui traverse les mers et les âges. »
Aude Lavigne

> Le Journal du Dimanche, le 29 mars 2014
« Un duo d’exception qui fait aujourd’hui l’objet d’un beau disque. Un programme très éclectique, limite illogique, mais qui trouve sa cohérence dans les réarrangements des chansons, osés, atemporels. Et surtout très doux. »

Libération, le 6 mai 2014
« Formidablement éclectique, la coquette rondelette Rosemary Standley jongle avec les projets et manipule des sons d’une immense variété. Le dernier aboutissement de ces mixtures originales : Birds on a Wire, un album doux et baroque fabriqué avec la jeune Dom La Nena, violoncelliste brésilienne. Leurs voix embrassent de l’arabe et de l’espagnol, du créole et de l’italien, et puis de l’anglais bien sûr. »
Léa Iribarnegaray