nathalie papin

Nathalie Papin écrit son premier récit – pour adultes – en 1995. Sa première pièce, Mange-Moi, paraît en 1999 à l’École des Loisirs – qui éditera jusqu’à ce jour tout son théâtre : Debout, Le Pays de Rien, Yole tam gué, Camino, L’Appel du pont, Qui rira verra, Petites formes, La Morsure de l’âne, Un, deux, Roi.

La plupart de ses pièces ont été mises en scène dont Le Pays de Rien par Catherine Anne au Théâtre de l’Est Parisien en 2004. Elle adore rencontrer ses jeunes lecteurs dans les écoles, les bibliothèques, les théâtres, avec lesquels elle parle de la vie, de la “dévoration”, de la renaissance…

En 2002, Nathalie Papin est invitée à la Chartreuse de Villeneuve- Lès-Avignon, pour une résidence d’écriture : elle y rédige Camino. Elle reçoit plusieurs fois des bourses d’écriture du CNL.

En décembre 2007, Debout, sa pièce préférée, sera mis en scène pour la première fois par

Dominique Lurcel, puis par d’autres compagnies dont Arkétal. Tisser les vivants, monologue sur “une genèse” sera mis en voix par Lisette Malidor puis par Pol Pelletier au Québec. Juliette Heyman en fera une création radiophonique originale pour France Culture.

En 2009, la pièce Zygo naît d’une commande de la SACD en partenariat avec France Culture sera créee pour la radio au festival d’Avignon le 19 juillet avec la voix complice d’Irène Jacob.

En 2010, elle honore une commande du CDN de Normandie, Théâtre des Deux Rives, autour d’Alice de Lewis Caroll et son texte Le Saut de la tortue y sera créé, mis en scène par Élisabeth Macocco.
Elle écrit une création hybride, Belkheïr ou une carte ne vous sauve pas la vie pour rien où théâtre et magie sont en symbiose. Ce texte a bénéficié d’une bourse SACD, dans le cadre, en “2011 passez commande” produit par le Cirque-théâtre d’Elbeuf. En 2013, elle publie Le Pays de Rien, texte qui fera l’objet de plusieurs mises en scène. Dans Faire du feu avec du bois mouillé, (2015), Nathalie Papin partage les grands questionnements qui ont traversé son parcours d’auteure.