marc nammour

Artiste underground, poète proférant une parole libératrice, politique et jamais très éloignée du bitume, Marc Nammour se renouvelle sans cesse depuis la sortie de son premier album au sein de son groupe La Canaille.

Libanais exilé dans le Jura ouvrier, grand amateur des textes d’Aimé Césaire et de Léo Ferré, esthète avide de rencontres tous azimuts, il ne se laisse enfermer dans aucune étiquette et poursuit une voie singulière, à cheval sur les genres, criant haut et fort ce qu’il a sur le cœur et dans la tête.

Sans dogme ni idées préconçues, en rime ou en prose il tire le portrait d’une société malade et se dresse farouchement contre l’ordre de la bêtise.

Identité plurielle entre l’orient et l’occident, quatre albums à son actif, dont le dernier La Nausée qui vient tout juste de sortir, il participe et assure la direction artistique également de nombreuses créations.

Notamment en 2016 lors de la précédente édition du IN du Festival d’Avignon dans le projet 99, en collaboration avec le compositeur Lorenzo Bianchi Hoesch. Viennent se rajouter trois autres musiciens: Amir ElSaffar, mariant le jazz contemporain aux maqams irakiens à travers sa voix, sa trompette ou son santur ; RishabPrasanna, virtuose de la flûte bansuri indienne ; et Jérôme Boivin pour le groove de ses basses fréquences.

Créé dans le cadre du programme de recherche et de création des musiques transculturelles à la

Fondation Royaumont, ce spectacle (en français et en arabe) est présenté en tournée pour la saison 2017-2018.

 

Découvrez le site de Marc Nammour