tout savoir sur les petits polars

La note d’intention de Claire Dancoisne

Il m’a toujours semblé nécessaire de créer des spectacles capables d’être joués dans des lieux non théâtraux en parallèle des spectacles en tournée dans de grandes salles de spectacles au public énorme. Un plaisir différent, des rencontres autres et pourtant semblables, dans la même énergie artistique que je défends à La Licorne, qui est de toucher le plus grand nombre avec des créations exigeantes. Ces formes légères techniquement, pensées pour être facilement itinérantes, offrent la possibilité de créer des rencontres avec le public dans une intimité et une vraie proximité physique entre les spectateurs et les comédiens.

Dans l’esprit de ces formes légères, j’ai ainsi créé des spectacles tels que Macbêtes – spectacle pour appartements, Chère Famille – spectacle pour endroits incongrus, La griffe des escargots – spectacle pour bars, Fantastik péplum – pour petits lieux.

Avec Les Petits polars de La Licorne : d’autres histoires imprégnées de suspens, de peur et d’horreur et surtout d’humour… noir. Car il s’agit bien toujours de cela : raconter des histoires, dont les héros sont des personnages hors du commun, prêts à tout pour arriver à leur fin.

Sweet Home est une création originale avec une commande d’écriture à Arthur Lefebvre, auteur complice associé une fois encore à cette nouvelle aventure. Se jouera donc une partition à deux mains puisque les mots se composeront avec une écriture visuelle que je signerai avec la présence d’objets.

Macbêtes est une reprise, à la demande du Théâtre du Peuple de Bussang, d’un spectacle créé il y a 18 ans et joué durant des années ensuite. Une création qui n’a malheureusement pas pris une ride. À l’époque, ce spectacle m’était inspiré par Ceausescu, aujourd’hui il peut être inspiré de la même façon par d’autres chefs d’état.

Deux spectacles composent donc ces petits polars, autonomes, pouvant être joués indépendamment ou dans la même soirée.

À très vite !

Biographie de Claire Dancoisne, directrice artistique et metteure en scène

Après un diplôme de sculpteure aux Beaux-arts de Lille, et quelques détours comme infirmière en psychiatrie Claire Dancoisne s’engage dans le théâtre. Une passion où les arts plastiques tiennent une grande place. Comédienne, elle fonde Le Théâtre La Licorne car le masque et l’objet deviennent très vite des évidences pour une écriture originale et unique de la compagnie.

Ce seront ensuite quarante créations dont elle assure les mises en scène.

Ses spectacles seront des adaptations de romans (G.G Marquez, Orwell, Flaubert, Voltaire, Carole Martinez…), de contes (Misère…), de textes de théâtre classique (Shakespeare, Aristophane…) mais nombre d’entre eux seront une écriture personnelle (Sous-Sols, Le Bestiaire Forain, Chère famille, Spartacus…).

Des collaborations avec des auteurs dramatiques émailleront ce parcours théâtral imagé (Arthur Lefebvre, François Chaffin, Matteï Visniec).

Depuis près de trente ans, elle défend à travers La Licorne un théâtre exigeant capable de parler à tous, un théâtre plastique et décalé porteur de sens et de plaisir!

Claire Dancoisne a été nommée chevalier dans l’Ordre national de la légion d’honneur en 2009.

L’Outil de création européen pour la marionnette contemporaine et le théâtre d’objets

Ouvert en novembre 2015, initié dans le cadre de Dunkerque 2013, Capitale régionale de la Culture, avec le soutien déterminé des partenaires institutionnels (Ministère de la Culture, Conseil régional Nord-Pas de Calais- Picardie, Conseil départemental du Nord et la Communauté Urbaine de Dunkerque), de leurs élus et techniciens, grâce à l’obstination de La Licorne pour mener à bien son projet, et après neuf mois de travaux, le Théâtre la Licorne inaugure un lieu atypique et magnifique : l’Outil européen de création pour la marionnette contemporaine et le théâtre d’objets.

C’est un laboratoire d’aventures artistiques, rayonnant aussi bien à l’échelle du quartier et de l’agglomération qu’à l’échelle régionale, euro-régionale et nationale, articulé autour de 5 missions principales : création, diffusion, ouverture au public, accompagnement et transmission, développement de réseaux.

C’est dans ce lieu que la Licorne répète ses spectacles ; un havre pour expérimenter, fabriquer et rechercher ; un espace qui permette d’accompagner les compagnies nationales et internationales dans la création de leurs spectacles ; un outil qui propose des sessions de formation pour amateurs et professionnels.

C’est, enfin, un terrain de création pour des événements ouverts sur le quartier, la ville et le territoire.