Croquis de Voyage

L'ouverture internationale par l'École du Nord

Une seule limite géographique : l’Europe. Multiple, accessible et au coeur de l’actualité sociale, culturelle et politique, elle est un terrain de jeu idéal pour cette aventure en solitaire. 

Une seule contrainte : la déconnexion. Les jeunes artistes débranchent leur téléphone portable le temps du voyage, et privilégient des modes de transports doux (train, car, marche). Une fois par semaine, ils donnent signe de vie à l’Ecole. Comme des petites cartes postales de voyage. 

Avec un livre comme compagnon de route. 

 

 

 

Tout au long de la formation, l’école favorise la mobilité de ses étudiants. Ce volet international prend différentes formes : résidences, stages avec des metteurs en scène étranger, échanges avec d’autres grandes écoles… 

Les Croquis de Voyage est un des temps fort de la formation, mis en place dans le nouveau parcours pédagogique de l’Ecole du Nord depuis 2015 : sur une idée de Cécile Garcia Fogel, comédienne et marraine de la promotion 5, les élèves, alors âgés de 21 à 26 ans, ont été invités à faire un voyage, en dehors de l’école, seuls, en France ou en Europe. 

 

L’Ecole accompagnaient pédagogiquement, administrativement et financièrement des projets personnels. Il s’agissait pour ces jeunes artistes de se confronter au monde, de sortir du confort de l’école et d’affirmer leur vision d’artiste, un point de vue. 

Sous la direction de Cécile Garcia Fogel et avec le regard bienveillant et aguerri de Jean-Pierre Thibaudat, les élèves ont développé toute cette année un projet individuel. 

 

Les objectifs pédagogiques 

 

Ce temps est pensé comme un espace de liberté dont les élèves ont besoin pour se découvrir comme artistes, mais il s’agit également de : 

- éprouver son point de vue d’artiste sur le monde, la société qui les entoure 

- bâtir des projets personnels 

- créer une rupture dans la pédagogie, rompre le processus boulimique des jeunes artistes 

- être un acteur en voyage (en tournée, les acteurs ne voyagent pas, ils vont d’un théâtre à l’autre) 

 

Les partenariats 

 

Attachée au principe d’une école hors sol, l’Ecole du Nord a proposé à la maison Folie Moulins de s’associer au projet. 

Véritable fabrique au cœur de Lille, née de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture, le site offre un écrin idéal à la création de petites formes, grâce à une multitudes d’espaces (salles, escaliers, cour, jardin, bar, chambres…), et à un fablab qui permettra de bricoler ses accessoires. 

A leur retour, les élèves de la précédente promotion y ont posé leurs valises pendant 2 semaines, et présenté au public les petites formes le temps d’un week-end. 

En amont du voyage, le Théâtre du Nord a associé ses spectateurs, ses abonnés. 

Sur le principe d’une bourse aux objets, ou d’une donnerie, les spectateurs ont été invités à soutenir, accompagner les jeunes artistes dans leur voyage en donnant des accessoires indispensables au voyage (sac à dos, polaroïd, vélo, jumelles, etc.), mais également en partageant leurs bonnes adresses, bons contacts. La tante qui vit à quelques kilomètres de Malmo ou le fils expatrié à Budapest peuvent être de bons points de chute et de rencontres pendant le voyage.