Camille Saint-Saens

Camille Saint-Saëns est un compositeur, pianiste, et organiste français du XIXè siècle.
Fondateur de la Société Nationale de Musique en 1871, il se caractérise par un attachement prononcé à la musique française de son époque, avec ses amis César Franck, Edouard Lalo, Gabriel Fauré. L’œuvre de Saint-Saëns est très diverse et la plupart de ses pièces connaissent un grand succès de son vivant.
Saint-Saëns composa Le Carnaval des animaux en 1886, au cours de ses vacances dans un petit village autrichien. Son but était de faire rire, sans tomber dans la puérilité, ce qui lui fut reproché, car on le considérait comme un compositeur sérieux.
Durant le Carnaval de Paris, à l'occasion du Mardi-Gras, cette partition fut rejouée par la société La Trompette pour fêter la Mi-Carême. Le compositeur interdit ensuite l'exécution publique de cette œuvre de son vivant. Il fallut attendre la lecture de son testament pour que l'œuvre soit rejouée en public. Seule la pièce intitulée Le Cygne était exclue de cette censure, et fut si volontiers jouée qu'elle devint un « tube » pour les violoncellistes.
Cette œuvre est une suite de 14 pièces, reprenant ainsi la forme très ancienne de la suite qui elle, enchaînait plusieurs danses de caractères et de rythmes différents pour être donnée en concert par des instrumentistes. L’originalité de Saint-Saëns est d’avoir remplacé les danses par la description d’animaux. Une autre originalité pour l’époque est l’effectif instrumental : 2 pianos, 2 violons, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse, 1 flûte, 1 clarinette, 1 harmonica et 1 xylophone.