‹ voir tout le collectif d’artistes
Sa biographie

Cyril Teste s’intéresse aux arts plastiques avant de se consacrer au théâtre à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes puis au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. Porté par le désir de mettre en scène, il impulse en 2000 avec Julien Boizard – créateur lumière et Nihil Bordures – compositeur, le Collectif MxM, noyau créatif modulable d’artistes et techniciens dont il devient directeur artistique. Avec la peinture et le théâtre pour compagnons, Cyril Teste pose sur la scène un regard d’auteur, plasticien et vidéaste. Les univers de Bill Viola, Bruce Naumann, Robert Wilson ou Romeo Castellucci, le cinéma de Thomas Vintenberg ou Andreï Tarkovski forgent une écriture sensible qui, autour du texte contemporain et de l’acteur, interroge la grammaire théâtrale en y injectant l’image et les nouvelles technologies. Fasciné par le Japon, des mangas aux haïkus, de Kawase à Miyazaki, il puise dans la culture nippone la poétique contemplative, l’entrelacement du réel et du fantastique et les phénomènes d’une société à la fois archaïque et électronique.

Metteur en scène, il collabore avec des auteurs de l’immédiateté, dont les écrits explosent les codes dramatiques et laissent place à l’image. Il crée ainsi trois textes de Patrick Bouvet dont Direct/Shot créé au Festival d’Avignon 2004. Il fait ensuite la rencontre déterminante de l’écriture de Falk Richter.

Tous deux auteurs-metteurs en scène d’une même génération, partagent une vision du théâtre politique dans son processus, sa forme et ses thèmes : en prise directe avec le réel, il s’empare de l’image et questionne l’impact du système médiatique ou économique sur nos modélisations intimes. En faisant parler le monde du travail, la famille et ses secrets, sur le fil d’une haute tension, il incise la virtualisation du réel et la déperdition de soi. Falk Richter confie son œuvre à Cyril Teste avec la liberté de s’en saisir. Après avoir mis en scène Electronic City, ce dernier crée ainsi en 2013 Nobody, partition pour performance filmique d’après l’œuvre de l’auteur allemand. Cyril Teste écrit et met en scène cinq textes dont le diptyque autour de l’enfance publié aux Éditions ÖÖ – Marseille : Reset et Sun – créé au Festival d’Avignon 2011. En 2013, il met en scène Tête Haute, premier spectacle du Collectif destiné au public jeune sur une commande à Joël Jouanneau, son complice depuis plusieurs années. Il mène parallèlement de nombreux projets satellites, lectures, petites formes, concert-performances toujours en discussion avec les auteurs vivants, notamment Sylvain Levey, Frédéric Vossier, Jérôme Game, Olivia Rosenthal, …

Depuis 2011, Cyril Teste et le Collectif MxM travaillent sur le concept de performance filmique (tournage, montage, étalonnage et mixage en temps réel sous le regard du public). Il s’agit d’inventer une écriture théâtrale appuyée sur un dispositif cinématographique et soumise à une charte précise. Cyril Teste en réalise trois : Patio – 2011 d’après On n’est pas là pour disparaître d’Olivia Rosenthal, Park – 2012 et Nobody, performance filmique in situ – 2013 et au plateau – 2015, dont le long métrage a été présenté en sélection officielle du Festival Cinemed – 2014.

 

Pédagogue, il développe depuis 2009 avec le Collectif MxM, le laboratoire nomade d’arts scéniques, réseau de transmission transdisciplinaire entre une structure de diffusion et les formations supérieures en art dramatique, image, technologie ou sciences d’un territoire. En 2014/2016, il enseigne en tant qu’artiste professeur invité au Fresnoy – studio national des arts contemporains. En 2017, il entre au collectif d’auteurs et d’artistes du Théâtre du Nord à Lille.